• Menu
  • Menu

Les Pays-de-la-Loire à vélo par la Vélo Francette

👈 Voir l’itinéraire complet

Partant de la Manche et descendant vers l’Atlantique, de Caen à La Rochelle, l’itinéraire de La Vélo Francette® vous fait découvrir les saveurs d’une douce France, traversant la Normandie, les Pays de la Loire, le Poitou et la Charente-Maritime. Dénichez un insoupçonnable patrimoine architectural et tombez sous le charme des villes et villages des campagnes françaises à vélo !

Francevelotourisme.com – Pour en savoir plus, cliquez-ici

Etape 3 : De Ouistreham à La Rochelle

Distance : 594,74km

Toujours sur la voie verte de la Vélo Francette, je quitte donc la Normandie pour les Pays-de-la-Loire en longeant la rivière de la Mayenne, un de mes coups de cœur de ce périple. On a plus l’impression d’être en France !

La Loire à vélo.

On se sent définitivement dans les Pays-de-la-Loire quand on se retrouve à longer le plus long fleuve de France : la Loire.

Dans la ville de Thouars, vous pourrez admirer une des plus belles écoles de France !

Magnifique école à Thouars.
Explications du site FranceVéloTourisme.com :

Au départ de Ouistreham et de sa gare ferry (plage du débarquement plus connue sous le nom de code « Sword »), vous longerez le canal de l’Orne et son ancien chemin de halage aménagé en voie verte reliant le littoral à Caen. Au passage, vous pourrez admirer le pont de Pegasus Bridge, lieu historique du D-Day. Une piste cyclable vous conduira jusqu’au port de plaisance de Caen, cité d'histoire avec son Mémorial pour la paix et les édifices de Guillaume le Conquérant entre château et abbayes.
 
L’itinéraire poursuit sa découverte de la ville en traversant son « poumon vert » composé de l'hippodrome et d'un Espace Naturel Sensible. Empruntant la voie verte de la Suisse Normande, la véloroute longe toujours la rivière Orne mais cette fois non canalisée. Amoureux de la nature, préparez-vous à un havre de paix !
 
Vous serez au cœur de la Suisse Normande et sur la voie verte, vous longerez les méandres de l’Orne et ses gorges de granite sculptées, paradis des canoës… Nichés au cœur de la vallée, les villages de Thury-Harcourt, Clécy et Pont-d’Ouilly avec leurs terrasses au bord de l’eau réservent un accueil chaleureux !
 
Entre Pont d'Ouilly et Flers, ce parcours longe le Noireau, vallée frangée de nombreux escarpements jusqu’à Condé sur Noireau, avant d'en sortir par une rampe très escarpée. À proximité du Mont de Cerisy, la véloroute se fait plus douce pour les mollets avant d'atteindre Flers et son château.
 
Changement de piste, après la gare et de retour en périphérie de la ville à proximité de La Selle-la-Forge à « Fumeçon », la piste stabilisée de la voie verte descend en pente douce le cours de la Varenne, qu’elle croisera sans cesse tout au long du parcours. Le petit patrimoine du passé minier et bocager alentour, crée ici une atmosphère propice à la quiétude d’une balade à vélo.
 
L’itinéraire quitte la cité perchée de Domfront pour une étape sur voie verte et sur routes avant Mayenne. Par Torchamp, le Moulin de Varenne, le pont des Planches, le moulin d’Ambloux proposent 3 aperçus remarquables de la Varenne, puis Ambrières-les-Vallées offre une dernière vue de cette rivière… Ou par la voie verte en direction de Ceaucé avant que le parcours ne s’attache aux rives de la Mayenne.
 
Prenez le temps pour visiter Mayenne et son château carolingien… Puis, cap au sud par la vallée de la Mayenne. A travers le chemin de halage de la rivière, vous y découvrirez un patrimoine naturel exceptionnel :  ses maisons éclusières, et ses belles demeures bourgeoises. Laval ravira les randonneurs.
 
L’itinéraire offre une perspective sur Laval et ses deux châteaux. Le viaduc ferroviaire accueille une passerelle cyclable et permet au cycliste de gagner la halte fluviale et le centre-ville. Dès la sortie de Laval, vous pourrez admirer la célèbre abbaye du Port Salut avant de découvrir la beauté sauvage de la Mayenne.
 
Les coteaux de la Mayenne dévoilent un château, un moulin ou encore sur la rive opposée un village et son port fluvial, proposant au regard du touriste à vélo d’agréables points de fuite stimulant sa progression. Peu avant Le Lion-d’Angers, le monde équestre se révèle par le passage devant le Domaine de l’Isle-Briand.
 
Après la carte postale champêtre du parc agricole de l’Isle Briand avec son château, son haras et la confluence Oudon Mayenne, un paysage de basses vallées, parmi les plus exceptionnelles prairies humides d’Europe, accompagne le randonneur jusqu’aux portes de la ville du Roi René. Jusqu’au pont Jean Moulin, l’ambiance rurale prédomine.
 
La Vélo Francette fait route commune avec La Loire à Vélo et quitte Angers par la Maine et le lac de Maine dans un cadre verdoyant. Les restaurants sur les quais à Bouchemaine proposent une halte déjeuner fort appréciable. Une étape quasi exclusivement en site propre jusqu’à La Daguenière, ensuite sur petites routes jusqu’à St-Mathurin-sur-Loire.
 
Une étape qui combine le bleu ardoise et le bleu de Loire. Une totale réussite que ce passage dans les anciennes mines d’ardoises de Trélazé. Reconverti en parc de découverte, ce site offre points de vue, aires de pique-nique, espaces de sports et de détente, musée et scénographie à ciel ouvert… à parcourir en famille.
 
Etape commune La Loire à Vélo et La Vélo Francette. 2 options s’offrent à vous, soit poursuivre sur La Loire à Vélo en rive gauche depuis Gennes jusqu’à l’entrée de Saumur à Saint-Hilaire-St-Florent, soit quitter la Vélo Francette en traversant le pont à Gennes pour suivre en rive droite une variante de La Loire à Vélo jusqu’à Saumur. Dans le lit du fleuve, vous roulez au plus près de la faune et de la flore ligériennes. Une belle étape à fleur d’eau à admirer les remous de la Loire.
 
Longeant le Thouet en une belle voie verte jusqu’à la sortie de Saumur, La Vélo Francette utilise ensuite des chemins agricoles et des petites routes. À travers villages, champs et coteaux viticoles du Saumurois, l’étape se termine au pied de la dernière cité fortifiée d’Anjou, Montreuil-Bellay, labellisée Plus Beaux Détours de France et Petite Cité de caractère.
 
De Montreuil-Bellay, après une descente pour retrouver le Thouet, direction Thouars. La véloroute s’étire tranquillement le long de la rivière. L’étang de la Ballastière est une halte sympathique avant de continuer vers Taizon.
 
Une fois le centre historique de Thouars visité, ne manquez pas le parc floral Imbert, véritable balcon sur la rivière. En quittant cette ville d’Art & d’Histoire, vous prendrez la pleine mesure des charmes des rives du Thouet, cet itinéraire à vélo mêle ici ou là des aperçus bucoliques des chutes du Thouet, de vallons arborés et de patrimoine bâti. 
 
Étape inoubliable sur petites routes, Airvault en donne le ton avec son abbatiale, ses halles et sa fontaine souterraine. Le château et le bourg insulaire de St-Loup-sur-Thouet vous surprendront. Le lac du Cébron fournit un bel espace de détente, avant d’aborder par les rives du Thouet et son viaduc ferroviaire, l’altière cité médiévale de Parthenay Puis, vient l’itinéraire du Thouet à l’ouest vers Secondigny et la source du Thouet pour rejoindre la Vendée tandis que La Vélo Francette poursuit sa course en direction de Niort. Le pays de Gâtine se caractérise par un relief plus marqué, révélant à chaque virage de magnifiques points de vue sur sa nature préservée et le bocage. Une étape sur petite routes champêtres à savourer.
 
Champdeniers-St-Denis est une halte étonnante proposant des services et un petit patrimoine remarquable. L’itinéraire arrive sur les bords de la Sèvre Niortaise à hauteur de Ternanteuil, alternant petites routes et chemins agricoles, et serpente dans un méandre avant de se fixer en rive gauche pour son arrivée à Niort, aux pieds des donjons. Les sites de Roussille et de La Garette sont idylliques pour s’accorder une pause dans ce dédale de boucles cyclables. Pour faire étape, un petit détour vers la capitale de la Venise verte, Coulon, s’impose.
 
Au cœur du marais mouillé, baigné par la Sèvre niortaise, Coulon propose au cycliste tous les services utiles à son périple sur La Vélo Francette. Après un cheminement dans le marais Poitevin, l’itinéraire retrouve la Sèvre niortaise après Irleau. À l’approche de Damvix, le fleuve canalisé adopte une trajectoire tendue, comme empressé de rejoindre l’océan.
 
Le parcours est ici rythmé par le ballet des esquifs filant à la découverte du marais mouillé. L’arrivée à Marans, par les quais, permet vite d’appréhender cette ville vivant au rythme de l’eau. Ancien poste d’observation surplombant l’estuaire de la Sèvre niortaise, le marais et le canal, Marans se distingue aujourd’hui par son singulier clocher futuriste.
 
Ultime étape pour la Vélo Francette commune avec une étape de La Vélodyssée. L’itinéraire longe le canal de Marans à la mer avant son arrivée à La Rochelle par le canal de Rompsay. Un parcours facile pour une fin en apothéose avec la promesse d’une baignade dans l’océan atlantique !
L'itinéraire :

Section facile au départ de l’esplanade de la plage d'Ouistreham ou du terminal ferry. Suivre la piste cyclable puis la voie verte qui longe le canal de l'Orne jusqu’au port de plaisance de Caen.
 
Au départ de l'ancienne gare de Thury-Harcourt vous longerez la rivière Orne par une petite route peu fréquentée jusqu'à Clécy. Ensuite vous emprunterez des portions de routes avec quelques côtes  vous permettant d'admirer la Suisse Normande vue d'en haut... qui vous mèneront vers le joli village de Pont-d'Ouilly.
 
Depuis Pont-d'Ouilly, sections de petites routes partagées le long de la rivière le Noireau jusqu'à Condé-sur-Noireau. La sortie de Condé sur Noireau est très raide. Par la suite, on emprunte des petites routes vallonnées pour atteindre Flers. 
 
De la gare de Flers, l’itinéraire rejoint assez rapidement la voie verte à « Fumeçon ». La voie verte sur sol stabilisé lisse ne présente aucune difficulté. Prudence cependant lors des traversées de routes. Pour rejoindre le centre-ville de Domfront et son Office de Tourisme perché à plus de 70 m sur son éperon rocheux, il faut emprunter l’itinéraire de « La Véloscénie » en mettant pied à terre. La pente est raide mais la ville et le panorama valent le détour !
 
Au bas de Domfront, l’itinéraire se poursuit sur la voie verte en direction du Mont Saint-Michel (itinéraire commun avec de La Véloscénie sur 1.6 km) et en traversant la D 976 (prudence lors des traversées de routes). Plus loin, un pont ferroviaire (Eiffel) permet de franchir la Varenne et de rattraper la route de Torchamp avant de poursuivre au choix par la voie verte en direction de Ceaucé ou de Torchamp, St-Fraimbault, Soucé avant de rattraper au lieu-dit la Boufferie la voie verte d’Ambrières-les-Vallées à Mayenne.

Relief prononcé autour de la Varenne avec notamment une belle côte au moulin d’Ambloux.
Au sortir de la voie verte dans Mayenne, balisage pour rattraper le chemin de halage. Suivre le jalonnement Chemin de halage de la Mayenne. Pour ceux qui veulent gagner le centre-ville de Mayenne, suivre le jalonnement office de tourisme/halte fluviale.
 
Au départ de Mayenne, on suit la rive gauche. Le chemin de halage débute en sortie de ville. Interconnexion avec la voie verte Ambrières-les-Vallées > La Chapelle-Anthenaise à hauteur de la ZA de l’Huilerie. Suivre le jalonnement du Chemin de halage de la Mayenne.
 
À Laval, interconnexion avec la voie verte St-Berthevin vers Renazé mal signalée depuis l’itinéraire. Deux courtes sections sur routes (700 m et 2,5 km) avant l’arrivée à Château-Gontier. Traversée de la ville très bien aménagée. Puis, suivre le jalonnement du Chemin de halage de la Mayenne.
 
Traversée de Château-Gontier très bien aménagée. Interconnexion avec la voie verte qui chemine jusqu’à Bourg Philippe. Courte section provisoire de 4 km sur petite route départementale avec quelques côtes entre l’écluse de la Roche, à Chambellay et Montreuil-sur-Maine. Redescendez sur le chemin de halage juste avant le village de Montreuil-sur-Maine.
 
Pour atteindre Le Lion-d’Angers, juste avant la passerelle sur la confluence entre l’Oudon et la Mayenne, suivre à droite le chemin de halage de l’Oudon – sinon, poursuivre directement vers Grez-Neuville. Suivre le jalonnement Chemin de halage de la Mayenne jusqu’au Lion-d’Angers. Chemin de halage de l’Oudon puis de la Mayenne jusqu’au pont de Grez-Neuville. Section en site propre depuis Le Lion d’Angers jusqu’à l’entrée d’Angers longeant la rivière, avec une partie plus étroite au pied du coteau de Montreuil-Juigné.

Au niveau du camping de Montreuil-Juigné, variante permettant d’accéder au parc végétal Terra Botanica et conduisant jusqu’à Angers en empruntant une ancienne voie ferrée.
Prudence recommandée au croisement de la RD 107, au niveau de Cantenay-Epinard.
Revêtement naturel entre le pont de Cantenay-Epinard et la confluence Mayenne Sarthe.
 
À partir d’Angers, suivre le jalonnement « Vers La Loire à Vélo par Bouchemaine ». Connexion à l'itinéraire Layon Aubance au niveau des Ponts-de-Cé.
 
Alternance de pistes, bandes cyclables et routes en traversée d’Angers jusqu’à Trélazé et l’entrée de l’ancienne mine. Bac à chaîne pour franchir l’Authion. Petites routes entre La Daguenière et St-Mathurin-sur-Loire.
 
À partir d’Angers, suivre le jalonnement « Vers La Loire à Vélo par Trélazé ». Jalonnement La Loire à Vélo à partir de La Daguenière.
 
En rive gauche : voie partagée entre Saint-Mathurin-sur-Loire, Saint-Rémy-la-Varenne, Gennes, Chênehutte-Trèves-Cunault, Saint-Hilaire-St-Florent et Saumur Sud.

Il existe une variante en rive droite : revêtement naturel (déconseillé aux vélos avec remorque car les passages sont très étroits). Quelques secteurs pavés au niveau des cales d’accès à la Loire. Site propre entre Les Rosiers-sur-Loire et St-Martin-de-la-Place. Entre St-Martin-de-la-Place et Saumur Nord, itinéraire au pied de la levée le long de la D 952, sur chemin carrossable.
 
Connexions jalonnées à l’Authion à Vélo et à la gare de Saumur (rive droite), au Thouet à vélo – La Vélo Francette (rive gauche).
 
Suivre le jalonnement La vélo Francette / Le Thouet à Vélo une fois la rivière franchie entre St-Hilaire-St-Florent et Saumur au niveau de la plaine de Breil. Voie verte le long du Thouet jusqu’au port de Bagneux (Saumur). La côte de Crevant à 12 % est la difficulté finale de cette étape et peut obliger à mettre pied à terre.
 
Jalonnement le Thouet à Vélo (dans l’attente de la signalétique la Vélo Francette). Itinéraire sur routes partagées avec une piste cyclable à St-Jean de Thouars et une voie verte dans le parc de Soulièvres. Quelques côtes : dans le bois de l’enfer à hauteur du château de Marsay, après la traversée du Thouet à St-Généroux, juste après Availles-Thouarsais et en montant à Airvault. Prudence dans la belle descente avant Argentine.
 
Jalonnement le Thouet à Vélo (dans l’attente de la signalétique la Vélo Francette). Itinéraire sur routes partagées avec quelques passages sur chemins agricoles. Une longue côte après le Gerson au niveau du terrain de moto-cross de la Maillolière avant d’arriver à Parthenay.
Piste cyclable au lieu-dit Puyrajou (La Peyratte).
 
Jalonnement le Thouet à Vélo jusqu’en sortie de Parthenay puis La Vélo Francette. Itinéraire sur routes partagées avec deux passages en site propre à Parthenay le long du Thouet et un court passage en voie verte à Mazières-en-Gâtine.
 
Jalonnement La Vélo Francette, suivre la mention « Niort ». Itinéraire sur routes partagées avec des passages sur chemins agricoles. Côte importante avant Breilbon.
 
Jalonnement La Vélo Francette. Itinéraire sur les chemins de halage avec des passages sur routes partagées. De nombreuses passerelles permettent de changer de rives et profiter des perspectives sur la Sèvre niortaise.
 
Jalonnement La Vélo Francette. Itinéraire sur chemins de halage avec des passages sur routes partagées. Fin d’étape entre le Vanneau et Damvix sur route partagée. Nombreuses passerelles pour franchir les biefs.
 
Jalonnement La Vélo Francette. Itinéraire uniquement sur routes partagées pour cette étape. Nombreuses passerelles.
 
Voie verte le long du canal de Marans à La Rochelle, successivement canal de Marans à La Rochelle puis canal de Rompsay pour l’entrée dans la Rochelle. Voies cyclables pour la desserte du vieux port et de la baie de Port Neuf.
La vélo Francette.

Je t’invite à découvrir la suite de mon parcours de La Rochelle à Royan !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

YouTube
Instagram
Facebook
Twitter